Affichage Auto-stéréoscopique

Occurrences : 

2013

Nombre d'étudiants minimum: 

6

Nombre d'étudiants maximum: 

8

Nombre d'instances : 

1

L’avenir de la visualisation en 3D passe par le développement de nouvelles technologies ne nécessitant pas le port de lunettes et offrant une grande qualité d’image ainsi qu’une réelle sensation d’immersion. L'objectif de ce projet est l'exploration et la mise en oeuvre de techniques d'affichage permettant une visualisation en vraie 3D, sans nécessiter le port de lunettes.

Nous disposons d'écrans auto-stéréoscopiques dits « multi vues ». Ce sont des écrans LCD munis de masques optiques, appelés « barrières de parallaxe », permettant à un observateur de visualiser en 3D sans lunettes images et vidéo. Dans le cadre de PAF, vous aurez à disposition des écrans fournissant 5 points de vues différents, ainsi qu’un téléviseur 3D de grande taille affichant 8 points de vues. Le but de ce projet est de mettre en place une chaîne de visualisation pour la TV 3D mise à disposition, allant de la génération des différents points de vus jusqu’à l’affichage final.

Les travaux se composeront des 4 parties suivantes :

  • compréhension et analyse du fonctionnement de la TV,

  • affichages d’objets de synthèse (via OpenGL), et récupération des informations nécessaires à l’affichage 3D, et pilotage des écrans 3D et de la TV 3D à partir d’OpenGL.

  • Réalisation de code FPGA permettant la création des images 3D telles qu’attendues par les écrans

  • Etalonnage optique des écrans 3D à 5 vues, afin de mieux comprendre comment optimiser l’affichage 3D pour ces écrans en fonction de la position du spectateur. Le but de cette partie est de mettre en place une génération d’image 3D garantissant une qualité de visualisation maximale pour la position de l'observateur.

Le travail comportera une mesure de performances (précision des mesures d'angle et de distance, réactivité, rapidité des algorithmes développés ...) de manière à vérifier la bonne adéquation des outils développés à l'application envisagée. La modélisation de la caractéristiques des écrans comporte une phase expérimentale (mesures sur écran réel) suivie d'une recherche d'un modèle théorique de l'entrelacement.

La génération matérielle temps réel des images 3D nécessitera le codage SystemVerilog de l'algorithme, sur une plate-forme matérielle dédiée. En prévision de l'intégration finale de l'application, les groupes d'étudiants se synchroniseront de manière régulière.

Rendu final du projet / synthèse des travaux des deux sous-groupes

Les étudiants prépareront une présentation globale du projet comportant une partie théorique sur les écrans multivues et une partie démonstration.