SinuSynth – le synthé analogique qui n’a pas de problèmes avec ses sinus.

Encadrants : 

Julien Gori (F403), Eloi de Cherisey (F403), Germain Pham (A504-3)

Occurrences : 

2017

Nombre d'étudiants minimum: 

2

Nombre d'étudiants maximum: 

4

Nombre d'instances : 

1

Ce projet a été proposé par un groupe d'étudiants. Il leur sera donc attribué d'office, sauf en cas de désistement.

Les synthétiseurs analogiques ont été les premiers instruments purement électriques. Le son d'un synthétiseur analogique est généré à partir de formes d'onde "parfaites" contrairement aux instruments de musique traditionnels qui produisent des sons aux formes d’onde particulières, qui sont impossibles à reproduire dans des systèmes purement analogiques. Le son généré par les synthés analogiques est très différent de celui des instruments conventionnels mais a permis malgré cela de créer de la musique. Des groupes influents comme Kraftwerk et Brian Eno ont utilisé des synthétiseurs analogiques de manière prépondérante dans leur travail.

Malgré les avantages des systèmes numériques actuels, les synthétiseurs analogiques continuent à rester populaires chez certains musiciens. En particulier, la modularité des synthétiseurs encourage les musiciens à créer des combinaisons de sons nouvelles et uniques ; ce qu'un instrument préprogrammé ne peut pas.

Le but du projet est de réaliser les étages fondamentaux d’un synthé analogique en particulier les oscillateurs et les filtres qui vont permettre de créer différents type de sons et effets musicaux (tremolo, flanger, chorus,…).

Les étudiants seront amenés à analyser les effets de certains types de filtres sur les signaux de base que génèrent les synthé analogiques (dents de scie, carré) puis devront concevoir matériellement ces filtres (VCF) à base de circuits à ampliop. Deuxièmement, les oscillateurs (VCO) seront aussi conçus et pourront ainsi fournir les signaux utiles aux filtres.

Si le temps le permet, une interface numérique/analogique pourra être ajoutée pour pouvoir contrôler les oscillateurs grâce à un clavier d’ordinateur.