TV3D

Encadrants : 

Occurrences : 

2016

Nombre d'étudiants minimum: 

4

Nombre d'étudiants maximum: 

4

Nombre d'instances : 

1

L’avenir de la visualisation en 3D passe par le développement de nouvelles technologies ne  nécessitant pas le port de lunettes et offrant une grande qualité d’image ainsi qu’une réelle sensation d’immersion. L'objectif de ce projet est l'exploration et la mise en oeuvre de techniques de capture, édition, diffusion et d'affichage permettant une visualisation en vraie 3D, sans nécessiter le port de lunettes.

Nous disposons d'écrans auto-stéréoscopiques dits « multi vues ». Ce sont des écrans LCD munis de masques optiques, appelés « barrières de parallaxe », permettant à un observateur de visualiser en 3D sans lunettes images et vidéo. Dans le cadre de PAF, vous aurez à disposition un téléviseur 3D de grande taille affichant 8 points de vue, ainsi que des écrans PC 3D affichant 5 points de vue. Le but de ce projet est de mettre en place une chaîne de traitement complète pour la TV 3D mise à disposition, allant de la génération des différents points de vus jusqu’à l’affichage final.

Les travaux se composeront des étapes suivantes :

  • Enregistrement, filtrage et recalage d'images enregistrées par une Kinect un couple couleur/profondeur correct
  • Synthèse d'objets via OpenGL et incrustation dans l’image et la carte de profondeur
  • Compression, transfert, réception et décompression des images entre le poste d'acquisition et le poste d'affichage
  • Génération des différents points de vue (5 ou 8) à partir de l’image couleur et de la profondeur sur un FPGA contrôlant la TV 3D. 

La programmation se fera sous en C/C++ pour la majeure partie, l’acquisition/encodage se faisant sous environnement Windows et la partie réception/décodage/transfert FPGA sous environnement linux. Les élèves pourront exploiter de nombreuses bibliothèques d'outils existantes (compression, diffusion, vision, synthèse 3D) afin d'arriver rapidement à un prototype fonctionnel, puis proposeront des solutions pour améliorer la chaine (qualité, latence, robustesse).