Suggestions de projets

Flot d’instrumentation automatique de systèmes sur puce pour la sécurité

Les attaques par injection de fautes sont un moyen extrêmement puissant pour extraire des secrets d’un système sur puce (SoC), et contourner des protections comme des identifications par mot de passe. Elles consistent à modifier les conditions de fonctionnement (tension d’alimentation, fréquence, température, etc.) du SoC pour modifier son fonctionnement interne. Pour rendre plus efficace les contre-mesures actuelles, il est essentiel de comprendre précisément quelles modifications ont lieu dans le SoC, ce qui passe par une observation la plus complète possible de son processeur.

Système sur puce pour la sécurité : implémentation et attaque

Les récentes attaques subies par les systèmes industriels, médicaux, de la défense, de l'aviation et de communications ont mis en lumière le besoin de sécurité et de protections anti-sabotage au sein des systèmes électroniques. Pour y répondre, Microsemi propose un FPGA doté de différents accélérateurs cryptographiques (AES-256, SHA-256, ECC-384) et d’un générateur de bits aléatoires non déterministes.

Simulateur semi-conducteur

L'un des aspects les plus importants pour la conception des composants électroniques est l'ingénierie des mouvements de charges et des champs électriques dans les matériaux, notamment semi-conducteurs. Il est donc essentiel de savoir manipuler les densités de porteurs, densités de charges fixes, champs électriques et potentiel dans la structure, ou, ce qui revient au même, le diagramme de bande de la structure.

« High Level Synthesis » et accélération matérielle pour casques VR

Les circuits FPGAs (Field Programmable Gate Arrays) tels que ceux utilisés dans les travaux pratiques en ELECINF102 sont une solution alternative aux GPU (Graphic Processing Units) pour l’accélération des algorithmes de traitement d’image. La nécessité de maîtriser les principes des architectures numériques ainsi que les langages de description de matériel a longtemps été un obstacle à l’utilisation massive des FPGAs.

Pages