Traitement des images

Trouver l’aiguille dans la botte de foin numérique

Les attaques par injection de fautes sont un moyen extrêmement puissant pour extraire des secrets d’un circuit intégré, et contourner des protections comme des identifications par mot de passe. Elles peuvent être réalisées en illuminant d’un faisceau laser les transistors du circuit qui portent des informations sensibles. La première phase de l’attaque consiste donc à identifier ces quelques transistors parmi les milliers ou millions de transistors que contient le circuit. L’objectif de ce projet sera de développer des outils d’imagerie permettant cela.

Régularités statistiques des images d’art et des images naturelles

Inpainting d’image

Contexte

Lors de la restauration et de l'édition des images, il est courant de devoir remplir ou réparer une zone dans une image. Par exemple, lors du tournage d'un film, on doit souvent enlever des objets a posteriori en post-production, car cela coûterait trop cher de retourner la séquence. Ainsi, il est intéressant d'effectuer ce remplissage (ou ``inpainting'' en anglais) de manière automatique avec des méthodes du traitement de l'image.

 

Gaming Auto-Stéréoscopique

L’avenir de la visualisation en 3D passe par le développement de nouvelles technologies ne nécessitant pas le port de lunettes et offrant une grande qualité d’image ainsi qu’une réelle sensation d’immersion. L'objectif de ce projet est l'exploration et la mise en œuvre de techniques d'affichage permettant une visualisation en vraie 3D, sans nécessiter le port de lunettes.

Vidéo stéréoscopique 360° sur FPGA

La visualisation en relief repose sur la perception de l’effet de parallaxe de la vision binoculaire, en permettant à chaque œil de voir une image différente de l’autre. La majeure partie des solutions commerciales de distribution de contenu 3D (YouTube, BluRay 3D) proposent des images ou vidéos sous forme de couple stéréoscopique (vue droite + gauche), supposant un utilisateur regardant la vidéo à la même position que la caméra utilisée pour l’enregistrement (i.e., en face de l’écran, ligne des yeux horizontale).

Vidéo stéréoscopique 360° sur GPU

La visualisation en relief repose sur la perception de l’effet de parallaxe de la vision binoculaire, en permettant à chaque œil de voir une image différente de l’autre. La majeure partie des solutions commerciales de distribution de contenu 3D (YouTube, BlueRay 3D) proposent des images ou vidéos sous forme de couple stéréoscopique (vue droite + gauche), supposant un utilisateur regardant la vidéo à la même position que la caméra utilisée pour l’enregistrement (i.e., en face de l’écran, ligne des yeux horizontale).

Interface graphique pour la segmentation d'images dermoscopiques

Visite guidée de la 4ième dimension

Ce projet a été proposé par un groupe d'étudiants. Il leur sera donc attribué d'office, sauf en cas de désistement.

MODIFACE Modification de visage

Contexte

La modification de visages est une fonctionnalité devenue courante dans les appareils photo numériques ou dans les logiciels de gestion de photos. Outre ses aspects grand public elle peut également être utilisée à des fins de propagande. Les algorithmes mis en œuvre dans les logiciels de modification de photos peuvent être néanmoins relativement sophistiqués en fonction de la complexité de la modification (ajout de postiches, morphing, transfert de couleurs, etc.).

Diffusion interactive de vidéos 360

La vidéo 360 est très à la mode depuis trois ans, et de nombreux sites (comme YouTube) proposent désormais des vidéos en 360°. Une des caractéristiques principales de ces vidéos est que tout le contenu visuel n’est pas visible à l’écran, la zone affichée dépendant de l’interaction de l’utilisateur (souris, casque VR …). Par conséquent, diffuser de la vidéo 360 sur un réseau en utilisant les techniques classiques d’adaptation en qualité résulte soit en une perte d’efficacité quant à l’utilisation de la bande passante, soit en une qualité dégradée.

Pages

Subscribe to RSS - Traitement des images