Détection d’artefacts de mouvements dans des signaux EEG

Occurrences : 

2012

Nombre d'étudiants minimum: 

4

Nombre d'étudiants maximum: 

4

Nombre d'instances : 

1

Expérimentation

La première partie du projet consistera à se familiariser avec le matériel composé d'un casque EEG (électro-encéphalographie : http://www.samuelboudet.com/fr) permettant d'enregistrer les activités électriques du cerveau d'un sujet et d'une Kinect permettant d'enregistrer les mouvements du sujet. Le sujet devra réaliser une série de tâches motrices simples (de faible amplitude).

 

Analyse des données

Les mouvements du sujet seront à la fois enregistrés par la Kinect et le casque EEG. L'objectif de l'étude est de détecter dans les signaux EEG les artefacts liés aux mouvements effectués par le sujet, en s'aidant d'une caractérisation de ces mêmes mouvements obtenus par la Kinect (i.e. carte des profondeurs). L'analyse conjointe des données EEG et Kinect nécessitera la mise en place d'une synchronisation des signaux EEG et de la carte des profondeurs. Une fois la synchronisation effectuée, il faudra identifier les mouvements dans les données Kinect afin de les détecter dans les signaux EEG.

 

Réjection d'artefacts (facultatif)

Les étudiants pourront également travailler sur la réjection d'artefacts oculaires (EOG). Les mouvements des yeux forment un signal lent (< 4Hz) qui correspond au mouvement mécanique des yeux. Le signal apparait principalement dans la zone frontale (Fp1 et Fp2).

NB : programmation sous matlab.

 

Mots clefs

Traitement du signal, EEG, Kinect, réjection d'artefacts