Flot d’instrumentation automatique de systèmes sur puce pour la sécurité

Encadrants : 

Occurrences : 

2019

Nombre d'étudiants minimum: 

2

Nombre d'étudiants maximum: 

2

Nombre d'instances : 

1

Domaines: 

Les attaques par injection de fautes sont un moyen extrêmement puissant pour extraire des secrets d’un système sur puce (SoC), et contourner des protections comme des identifications par mot de passe. Elles consistent à modifier les conditions de fonctionnement (tension d’alimentation, fréquence, température, etc.) du SoC pour modifier son fonctionnement interne. Pour rendre plus efficace les contre-mesures actuelles, il est essentiel de comprendre précisément quelles modifications ont lieu dans le SoC, ce qui passe par une observation la plus complète possible de son processeur. Notamment, il faut récupérer le contenu après l’injection de faute des mémoires caches et du pipeline, ce que ne permettent pas les outils actuels. L’objectif de ce projet sera de mettre en place un tel observateur, réaliser des injections de fautes, et analyser leurs conséquences.