Inpainting d’image

Encadrants : 

Occurrences : 

2018

Nombre d'étudiants minimum: 

3

Nombre d'étudiants maximum: 

6

Nombre d'instances : 

1

Contexte

Lors de la restauration et de l'édition des images, il est courant de devoir remplir ou réparer une zone dans une image. Par exemple, lors du tournage d'un film, on doit souvent enlever des objets a posteriori en post-production, car cela coûterait trop cher de retourner la séquence. Ainsi, il est intéressant d'effectuer ce remplissage (ou ``inpainting'' en anglais) de manière automatique avec des méthodes du traitement de l'image.

 

Objectifs

Le but de ce projet est d’explorer plusieurs approches différentes à l'inpainting d'image. Une première consiste à résoudre une équation différentielle partielle, afin de remplir la zone de manière lisse. Une deuxième emploie la notion de "patchs", c'est-à-dire des petites imagettes qui permettent d'encoder la texture et la structure des images. Enfin, on pourra explorer une approche variationnelle qui minimise une fonctionnelle d'énergie fondée sur ces patchs d'image.

On considerera que les zones à remplir sont des images binaires, dont les pixels sont égaux à 1 s'il faut effectuer un inpainting, et 0 sinon. On pourra implémenter une interface graphique afin de créer ces masques manuellement. Le code sera à écrire en Matlab.